Et Caetera·Vie quotidienne

Soyons indulgents avec nous-mêmes

J’ai toujours des attentes très élevées de moi-même, je veux toujours faire plus, plus vite. Je ne suis jamais vraiment satisfaite. Et je ne pense pas être la seule.

Dans ma volonté de naturel et de réduction des déchets en particulier, j’ai l’impression de ne pas vraiment avancer, de ne pas faire assez. Et pourtant…

P1030787_c1

Je suis retombée sur une liste d’envie que j’avais écrite en février 2016, il y a deux ans donc. Des envies de changement, de tests de nouvelles alternatives. Et sans vraiment m’en rendre compte, je peux pratiquement tout cocher ! Je vous laisse constater par vous-même :

validé Un nettoyant visage doux avec la recette de Mémé dans ses orties. Testé, approuvé mais laissé tomber parce que ma peau n’en avait pas forcément besoin.

croix
 Le No poo. Pas testé, il faut avouer qu’avec les cheveux, je suis un peu frileuse en test. J’ai déjà un shampoing qui me plait, je pourrais aller plus loin, certes, mais pour l’instant ma routine me convient.

croix
 Une petite cure de sébum. Pas testée, sûrement par peur de l’aspect de mes cheveux quand il faut sortir. Mais l’idée reste dans un coin de ma tête, je suis assez convaincue (et curieuse) des bienfaits d’une cure de sébum sur les cheveux. En revanche, je suis déjà fière d’avoir réussi à bien espacer mes shampoings !

validé L’épilation au sucre. Testée mais jamais réussie… Trop compliquée et chronophage pour moi !

validé Oléo gel pour poils incarnés et cicatrices. J’ai depuis plusieurs années un gros problème de poils incarnés dû à l’épilation et par conséquent de cicatrices, principalement au niveau du maillot. J’ai donc essayé un oléo gel pour soigner cette zone, en mélangeant entre autre des huiles anti-cicatrices et des actifs hydratants. Je ne saurais plus dire si j’ai pu constater des améliorations, mais ayant toujours du mal à appliquer vraiment régulièrement des crèmes sur les corps, les effets en sont forcément moindres. Je n’ai finalement pas refait ce mélange, et j’ai trouvé une autre solution pour limiter fortement les poils incarnés, je vous en parlerai peut-être un jour par ici.

validé Un produit ménager au vinaigre. Testé et approuvé. J’avais d’ailleurs fait macérer des peaux d’agrumes dans le vinaigre pour le parfumer un peu, parce que je crains assez l’odeur de celui-ci. Aujourd’hui, je ne le fais même plus, l’odeur n’est plus un problème tant le vinaigre a été adopté pour une utilisation quasi quotidienne !

validé Un produit ménager pour le sol. A ce moment-là, la plupart de mes produits ménagers étaient encore bien cracra. Il m’a juste fallu le temps de les finir et je n’en ai plus jamais acheté. Le substitut a été tellement simple à trouver, tellement efficace et multi-usages. En plus du vinaigre cité précédemment, j’utilise beaucoup de savon noir liquide, pour le sol mais pas que !

validé Acheter des bocaux en verre et des boites en verre. Je commençais à acheter des aliments en vrac mais je n’avais rien pour les stocker. Et d’autre part, Monsieur et moi emmenons tous les jours notre repas au travail, à réchauffer au micro-ondes. Et jusque là, nous ne possédions que des boites en plastique, ce qui me dérangeait de plus en plus. Le verre a donc été l’alternative la plus facile. Quelques bocaux et boites plus tard, les deux problèmes étaient résolus.

validé Faire des céréales. Testé et adopté ! On m’avait conseillé de manger des flocons de sarrazin pour le petit déjeuner, mélangés à de la compote. Mais je me suis vite lassée du mélange et faire moi-même du granola me plaisait vraiment. Depuis, ceux-ci ne quittent jamais ma table du petit-déjeuner ! Je vous ai d’ailleurs déjà donné la recette ici.

validé Regarder des alternatives aux produits d’origine animal, aux produits industriels… Ce point-ci était très vaste et assez peu précis. Je considère malgré tout que je peux le cocher. Je m’explique : l’idée n’était pas de devenir vegan, ni de ne plus acheter aucun produit transformé, mais simplement d’en réduire leur utilisation. La première façon d’avoir remplir cet objectif a été de moins consommer, tout simplement. J’ai appris à utiliser un produit pour divers besoins, à me passer d’autres produits. D’autre part, je me suis aussi tournée vers plus de produits simples, bruts et principalement d’origine végétale. Il y a encore une marge de progrès ici, mais j’ai quand même avancé sur ce point depuis février 2016.

validé Une crème hydratante avec de l’acide hyaluronique. Ma peau a quelques soucis de sécheresse que j’ai voulu régler avec ce mélange. Mais ma peau, en plus d’être sèche, est assez caractérielle. Et elle a refusé en bloc ce nouveau soin, à grand coup de boutons. J’ai donc laissé tomber ce mélange pour retourner à quelque chose de plus simple, une fois de plus j’ai envie de dire !

Tout ça pour dire qu’on ne fait que trop peu attention à ce qu’on accomplit, on ne voit que ce qu’il reste à faire. Mais parfois, il est important de se retourner et de prendre conscience du chemin parcouru. S’en gratifier, se féliciter pour s’emplir d’une nouvelle énergie afin d’avancer encore ! Et surtout soyons indulgent avec nous-mêmes. Le changement ne peut pas se faire en une fraction de seconde, et ce qu’il reste à faire l’est sûrement pour une bonne raison ! L’important est de faire le premier pas, puis de se laisser le temps de gravir la montagne !

Pour cette nouvelle année, je vous souhaite d’être aussi doux avec vous-même que vous le seriez avec un ami. Sans oublier que chaque petit pas a son importance pour faire avancer les choses !

Emilie

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s